Suite à l’épisode de gel qui a touché le vignoble bourguignon fin avril 2016

Jérôme Durain attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la situation délicate du vignoble bourguignon à la suite des sévères gelées qui ont touché la région et notamment la Saône-et-Loire entre le 27 et le 29 avril 2016. Cet épisode de gel a généré des dégâts considérables dans de nombreux vignobles de Bourgogne, en particulier dans le mâconnais et la côte chalonnaise. L’ensemble du secteur a été touché dont les communes de Rully, Mercurey, Givry ou Cruzille. La superficie impactée et l’ampleur des pertes n’ont pas encore pu être déterminées avec exactitude, mais certaines exploitations annoncent déjà la perte d’environ 80% de la prochaine récolte. C’est toute une filière qui voit poindre de nouvelles difficultés. Aussi souhaite-t-il savoir quelles mesures d’urgence a prévu le gouvernement pour permettre aux viticulteurs de faire face à cet épisode dramatique ainsi qu’aux difficultés financières qui en découlent et si le fonds national de garantie des calamités agricoles sera en capacité d’intervenir rapidement en soutien de la filière viticole.

L’article sur le site du Sénat : cliquez-ici

 

Publicités