Archives de la catégorie Permanences cantonales

Jérôme Durain réunissait fin septembre les élus des intercommunalités d’Autun et de Cluny. 

L’occasion de prendre le pouls au plus près des élus locaux, d’échanger sur leurs problématiques, d’entendre les inquiétudes mais également de découvrir les projets en cours. Une manière de mieux faire la vivre démocratie au plus près des citoyens et des territoires.

Jeudi 28 septembre à Autun, après avoir visité la scieirie Ducret et le magasin d’usine de l’entreprise Tolix, Jérôme Durain, accompagné de Marie-Claude Barnay, Présidente de la communauté de communes Grand Autunois Morvan, a rencontré une vingtaine de Maires et d’élus locaux, à l’Eduen (Parc des expositions).

Après avoir abordé l’actualité législative Jérôme Durain évoqua les ordonnances imposées, au mépris de la représentation nationale, par le Gouvernement Macron et Philippe. Il est également revenu sur la suppression de la réserve parlementaire et l’arrêt des financements des contrats aidés.

Au cours de la discussion ont été abordées des questions importantes liées à la couverture du réseau téléphonique et internet, sur différents dispositifs à destination des communes portés par la région Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que sur les politiques de transition énergétique ou de cohésion territoriale… Sur plusieurs d’entre-elles, Jérôme Durain s’est engagé à apporter des réponses ou à interpeller les services compétents.

De nombreux élu-e-s ont par ailleurs évoqué leurs difficultés pour tenir les budgets de leurs communes et ont manifesté leurs inquiétudes quant à la suppression annoncée de la taxe d’habitation et face à la baisse des dotations aux collectivité. Ils ont également réaffirmé leurs craintes de voir disparaître davantage de services publics locaux. Autant de réflexions qui ne manqueront pas d’alimenter la réflexion de Jérôme Durain dans le cadre de son activité parlementaire.

Après deux heures d’échange et en conclusion, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe parlementaire afin qu’ils soient accompagnés au mieux dans leurs projets ou pour trouver des solutions à leurs difficultés.

Une seconde réunion du même type s’est tenue le lendemain dans le canton de Cluny, en présence, là encore, d’élus locaux du canton et notamment de Jean-Luc Delpeuch, Président de la communauté de communes du Clunisois. Il avait auparavant rencontré les dirigeants de l’entreprise Oxxo spécialisée dans la fabrication de menuiseries et de fermetures à hautes performances techniques et acoustiques.

Publicités

Comme il s’y était engagé, très régulièrement Jérôme Durain rend visite aux Maires et aux élu-e-s locaux de chacun des cantons du département. L’occasion de prendre le pouls au cœur des territoires, d’échanger sur leurs problématiques mais également de découvrir les projets en cours.

Ce lundi 11 septembre 2017, c’est dans la salle du Conseil municipal de Chânes, que Jérôme Durain, entouré de madame le Maire, Brigitte Damredu , ainsi que d’une vingtaine d’élus locaux, a pu évoquer son activité de Sénateur, répondre aux interrogations et prendre en compte les besoins. Ceci, toujours dans l’objectif de faire vivre la démocratie au plus près des territoires et des citoyens.

Après avoir abordé l’actualité législative Jérôme Durain donna son sentiment sur les ordonnances imposées, au mépris de la représentation nationale, par le Gouvernement Macron et Philippe. Il est également revenu sur la suppression de la réserve parlementaire.

Au cours de la discussion ont été abordées des questions importantes liées à la couverture du réseau téléphonique et internet, sur différents dispositifs à destination des communes portés par la région Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que sur les politiques de transition énergétique…Sur plusieurs d’entre-elles, Jérôme Durain s’est engagé à apporter des réponses ou à interpeller les services compétents.

De nombreux élu-e-s ont par ailleurs évoqué leurs difficultés pour tenir leurs budgets communaux, ont manifesté leurs inquiétudes quant à la suppression annoncée de la taxe d’habitation et à la baisse des dotations aux collectivité et ont leurs craintes de voir de nouveaux services publics disparaître en milieu rural.

Après deux heures d’échange et en conclusion, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe parlementaire afin qu’ils soient accompagnés au mieux dans leurs projets ou pour trouver des solutions à leurs difficultés.

Une seconde réunion du même type s’est ensuite tenue à la mairie de Tramayes, en présence, là encore, d’élus locaux du canton.

img_7500Jeudi 6 octobre 2016, le Sénateur Jérôme Durain s’est rendu à Ormes, petite commune rurale de 526 habitants, située entre Saône et Bresse.

Accompagné du Maire de la commune, Stéphane Gros et d’un de ses adjoints, Jérôme Durain s’est tout d’abord dirigé vers le barrage d’Ormes où il a pu découvrir son fonctionnement, visiter le poste de contrôle et rencontrer deux des agents qui travaillent quotidiennement à l’ouverture, à la fermeture de l‘écluse et à l’entretien du barrage.

Pour rappel, ce barrage, construit en 1978 comporte la 3ème écluse à grand gabarit de la Saône. L’écluse est longue de 185m, large de 12m et d’un tirant d’eau minimum (profondeur sous eau, écluse vide) de 3,50m. La navigation est possible pour les bateaux de plaisance et les bateaux de commerce y compris de nuit.

Le Sénateur s’est ensuite rendu dans la salle du Conseil Municipal, située à la Mairie afin de rencontrer les membres du conseil et d’échanger sur les activités liées à son mandat de Parlementaire.

L’occasion d’évoquer les projets importants portés par la commune pour sa vitalité et son attractivité. Ainsi, le Maire et son équipe travaillent actuellement à la réalisation d’un chemin piétonnier allant de l’école maternelle à la salle des fêtes. Celui-ci est destiné à sécuriser les accès au bourg de la commune.

Autre projet, la destruction de l’ancienne boulangerie du village dont le bâtiment est en très mauvais état pour y construire une aire de jeux pour les enfants.

Des moments toujours importants dans l’exercice du mandat de Sénateur qui permettent de mieux appréhender les difficultés auxquelles sont confrontés les élu-e-s des petites communes. Ils apportent toujours la preuve, bien que les financements soient parfois difficiles à réunir, que des projets foisonnent et vivent au quatre coins du territoire.

img_7506 img_7512 img_7504

img_7533Très régulièrement, depuis son élection, Jérôme Durain rend visite aux Maires et aux élu-e-s locaux de chacun des cantons du département. L’occasion de prendre le pouls au cœur des territoires, d’échanger autour de leurs problématiques mais également de découvrir les projets en cours.

Ce vendredi 7 octobre 2016, c’est dans la salle du Conseil municipal d’Allerey-sur-Saône, que Jérôme Durain, entouré du Maire-Conseiller départemental Jean-Paul Diconne et de Violaine Gillet, Conseillère Départemental ainsi que d’une vingtaine d’élus locaux, a pu évoquer son activité de Sénateur, répondre aux interrogations et prendre en compte les besoins. Ceci, toujours dans l’objectif de faire vivre la démocratie au plus près des territoires et des citoyens.

Après avoir abordé l’actualité législative ainsi que la loi NOTRe en rappelant les évolutions qu’elle porte, Jérôme Durain évoqua deux dispositifs phare destinés à soutenir l’investissement des communes :

–  le fonds de soutien à l’investissement public local de l’Etat qui permet d’accompagner les projets des communes à hauteur de 1 milliard d’euros.
– Le plan de soutien au BTP qui a d’ores et déjà mobilisé 20 millions d’euros pour les projets locaux dont 10 millions d’euros ont été consacrés aux projets n’ayant pas été retenus au titre du fonds d’investissement public local.

Il rappela ensuite les critères d’éligibilité à la réserve parlementaire et son fonctionnement, rappelant toutefois qu’il y était opposé, jugeant le dispositif trop peu démocratique et parfois clientéliste dans l’utilisation qu’en font certains.

Au cours de la discussion ont abordées des questions liées à la sécurisation des écoles et le coût engendré pour les petites communes, aux transports scolaires dont la compétence a été transférée aux régions dans le cadre de la NOTRe et sur le haut débit… Sur plusieurs d’entre-elles, Le Sénateur s’est engagé à apporter des réponses ou à interpeller les services compétents.

De nombreux élu-e-s ont par ailleurs évoqué leurs difficultés pour tenir leurs budgets communaux et à mettre en œuvre les décisions de l’Etat, en matière de mise en accessibilité par exemple et ont affirmé leurs craintes quant à la disparition de services publics en milieu rural.

Après deux heures d’échange et en conclusion, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe parlementaire.

img_7532 img_7540

IMG_6990Très régulièrement, depuis son élection, Jérôme Durain visite chaque canton du département et se rend à la rencontre des Maires et des élus locaux. L’occasion de prendre le pouls au cœur du territoire et d’échanger « sans filtres » et en toute franchise avec ceux qui donnent sans compter pour nos communes.

Ce lundi 30 mai, c’est dans la salle du Conseil municipal d’Hurigny, que Jérôme Durain, entouré du Maire Dominique Deynoux et d’une quinzaine d’élu-e-s locaux dont les Conseillers généraux Catherine Fargeot et André Peulet, a pu évoquer son activité de Sénateur, répondre aux interrogations et prendre en compte les différents besoins.
Une manière de faire vivre la démocratie au plus près des territoires et des citoyens.

Après avoir abordé l’actualité législative, notamment la loi « Travail » ainsi que les grands dossiers nationaux, le Sénateur mit l’accent sur le fonds de soutien à l’investissement public local de l’Etat qui va permettre de soutenir les projets des communes à hauteur d’1 milliard d’euros.

Il rappela également la mise en œuvre par la région Bourgogne-Franche-Comté d’un plan de soutien au BTP qui mobilisera 20 millions d’euros pour les projets locaux. 10 millions d’euros seront consacrés aux projets n’ayant pas été retenus au titre du fonds d’investissement public local.
Une nouvelle accueillie avec intérêt par l’assistance qui va permettre de relancer les investissements dans des communes rurales parfois en difficulté pour tenir leurs budgets.

Par la suite furent abordées les questions de RPI (regroupements d’écoles) mais également de fermetures de classe qui conduisent la population à parfois quitter la commune ou à inscrire leurs enfants dans des écoles privées.

Des préoccupations sur des thématiques différentes essentielles au développement et à la vitalité de ces communes comme le très haut débit, les transports scolaires et non scolaires, notamment la RCEA (toujours aussi dangereuse) et l’intercommunalité sur lesquelles le Sénateur pu apporter clarification ou s’engager à intervenir.

Après deux heures d’échange et pour conclure, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe.

 

 

Jérôme Durain tenait le lundi 14 mars dernier, deux permanences parlementaires en territoire bressan.

La première consacrée au canton de Louhans s’est déroulée de 16h à 17h30. Plusieurs Maires et élus locaux avaient fait le déplacement pour échanger et réaliser un point d’étape sur leur mandat avec leur Sénateur.

La seconde s’est tenue à Mervans pour le canton de Pierre-de-Bresse. Elle aura permis aux élus, au delà des échanges autour des investissements réalisés par chaque commune, d’évoquer la réunion de la CDCI (Commission Départementale de Coopération Intercommunale) et la nouvelle carte intercommunale qui soulève de nombreuses interrogations de la part d’élus municipaux de toutes convictions politiques.

A Louhans comme à Mervans, les Maires et élus locaux présents ont décliné les différents projets qui prennent forme au cœur de leurs communes. Des projets qui portent bien souvent la notion d’amélioration et de maintien du service public mais également de développement économique ou culturel des territoires.

Ainsi, plusieurs communes comme Sagy ou Mervans se sont engagées dans des travaux de rénovation, de mise aux normes ou en accessibilité de divers bâtiments communaux (école, foyer, mairie…) ou d’infrastructures routières (traversées de bourg) ou de loisirs (agorespace, maison des associations).

D’autres comme Branges ou Saint-Germain-du Bois ont pointé les difficultés des communes en zone rurale pour trouver des médecins disponibles et les inciter à s’installer. Pourtant, ces communes possèdent déjà bien souvent des locaux pour accueillir ces praticiens dans de bonnes conditions à travers des maisons médicales ou des pôles pluridisciplinaires.

Plus largement, il faut rappeler que les Maires et leurs conseils municipaux oeuvrent quotidiennement pour la vitalité et l’attractivité de leurs communes grâce à des projets nécessaires et structurants pour les territoires.

On notera que beaucoup de Maires et d’élus locaux s’inquiètent du devenir des petites communes au profit des intercommunalités et de la perte de lien social et de démocratie qu’engendrerait leur disparition. Ils pointent également du doigt la nouvelle carte intercommunale qui ne prend pas en compte les particularités du territoire Bressan, qui risque de créer des inégalités d’accès aux  services publics notamment et de faire perdre de l’attractivité aux petites communes.

Ces deux permanences furent ponctuées par un point de Jérôme Durain sur son activité parlementaire et l’actualité en cours. Déchéance de nationalité, état d’urgence, Loi « Travail », autant de projets sur lesquels le Sénateur apporta sa réflexion et précisa sa position.

 

IMG_6719 IMG_6723 IMG_6725 IMG_6727

1496913_1004566296275464_8180492169860702504_n

Conformément à son engagement de visiter chaque territoire et d’aller à la rencontre d’une majorité d’élus locaux, Jérôme Durain s’est rendu ce lundi 29 février à Marcigny. Une journée placée sous le signe de l’écoute, de l’échange et de la découverte qui lui aura permis de mieux comprendre et appréhender les problématiques locales en matière d’économie, d’aménagement, de santé (…) mais aussi de répondre aux interrogations, légitimes, d’élus qui œuvrent au quotidien pour les citoyens et leurs territoires.

Accueilli, par Louis Poncet, et après une visite de la mairie, Jérôme Durain, accompagné de M. le Maire s’est rendu sur le marché (le deuxième plus important de Saône-et-Loire en haute saison) afin de saluer les commerçants et de découvrir leurs produits. L’occasion également d’aborder des questions liées à l’agriculture avec un jeune producteur-primeur ou certaines problématiques liées au commerce itinérant.

Après le déjeuner, Jérôme Durain et Louis Poncet, rejoint par Jean-Claude Ducarre (Maire de Meulay et Président de la Communauté de communes du canton de Marcigny) se sont rendus sur le site de l’entreprise « Aupoil et cie » crée en 1989 et spécialisée dans la mécanique industrielle et la découpe laser de haute précision. Elle compte aujourd’hui une vingtaine de salariés.

Au cours de cette visite, Alain Aupoil, le directeur mit en valeur le savoir-faire de son entreprise et alerta notamment le Sénateur sur la nécessité de continuer de former les jeunes aux métiers dont le territoire a besoin et notamment dans la filière métallurgie qui peine à recruter chaudronniers ou soudeurs qualifiés.

L’après-midi s’est poursuivi par une rencontre à la Mairie de Marcigny avec les élus locaux du canton. Un temps d’échange nécessaire où chaque élu a pu exprimer ses difficultés, ses projets ou questions en matière d’école, de soins, de très haut débit, de développement durable ou économique. Autant de sujets et de demandes importants pour les familles et les territoires, sur lesquels Jérôme Durain a répondu ou apportera une réponse prochainement.

Cette journée riche et intense s’est ponctuée par une seconde visite, cette fois-ci au cœur de la zone industrielle de Marcigny. C’est Christian Molière, directeur de la société Manhattan, qui accueillit Jérôme Durain et lui présenta son entreprise. Celle-ci compte une cinquantaine de salariés et appartient au groupe français New-York. Elle est spécialisée dans la conception d’enseignes commerciales et lumineuses et rayonne au plan national et international. Dans les ateliers, les célèbres logos des clients, comme les chevrons argentés sur fond blanc de Citroën, prennent progressivement forme sous la main des ouvriers. L’occasion, une fois de plus pour le Sénateur de découvrir un savoir-faire industriel peu connu et d’entendre les besoins de cette entreprise, notamment en matière d’accompagnement à l’export.

Lire l’article du JSL : http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2016/03/02/nous-n-avons-plus-les-emplois-pour-repondre

Lire la suite »