IMG_6990Très régulièrement, depuis son élection, Jérôme Durain visite chaque canton du département et se rend à la rencontre des Maires et des élus locaux. L’occasion de prendre le pouls au cœur du territoire et d’échanger « sans filtres » et en toute franchise avec ceux qui donnent sans compter pour nos communes.

Ce lundi 30 mai, c’est dans la salle du Conseil municipal d’Hurigny, que Jérôme Durain, entouré du Maire Dominique Deynoux et d’une quinzaine d’élu-e-s locaux dont les Conseillers généraux Catherine Fargeot et André Peulet, a pu évoquer son activité de Sénateur, répondre aux interrogations et prendre en compte les différents besoins.
Une manière de faire vivre la démocratie au plus près des territoires et des citoyens.

Après avoir abordé l’actualité législative, notamment la loi « Travail » ainsi que les grands dossiers nationaux, le Sénateur mit l’accent sur le fonds de soutien à l’investissement public local de l’Etat qui va permettre de soutenir les projets des communes à hauteur d’1 milliard d’euros.

Il rappela également la mise en œuvre par la région Bourgogne-Franche-Comté d’un plan de soutien au BTP qui mobilisera 20 millions d’euros pour les projets locaux. 10 millions d’euros seront consacrés aux projets n’ayant pas été retenus au titre du fonds d’investissement public local.
Une nouvelle accueillie avec intérêt par l’assistance qui va permettre de relancer les investissements dans des communes rurales parfois en difficulté pour tenir leurs budgets.

Par la suite furent abordées les questions de RPI (regroupements d’écoles) mais également de fermetures de classe qui conduisent la population à parfois quitter la commune ou à inscrire leurs enfants dans des écoles privées.

Des préoccupations sur des thématiques différentes essentielles au développement et à la vitalité de ces communes comme le très haut débit, les transports scolaires et non scolaires, notamment la RCEA (toujours aussi dangereuse) et l’intercommunalité sur lesquelles le Sénateur pu apporter clarification ou s’engager à intervenir.

Après deux heures d’échange et pour conclure, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe.

 

 

Publicités