Mardi 28 novembre, Jérôme Durain a interpellé le Gouvernement par une Question d’actualité relative à l’égalité femmes/hommes :

Si le discours du Président de la république samedi constituait un acte symbolique fort, il y a aussi des reculs comme les conséquences concrètes de la baisse des emplois aidés qui touche le Planning Familial en Saône et Loire.

Il y a aussi la baisse de 300 000 euros des crédits consacrés par la justice et la police à la lutte contre les violences.

Jérôme Durain poursuivra son travail, avec son groupe parlementaire, pour rendre les droits des femmes prioritaires et fera preuve d’une grande vigilance quant à la mise en application des annonces du Président de la République sur le sujet.

Publicités