img_7533Très régulièrement, depuis son élection, Jérôme Durain rend visite aux Maires et aux élu-e-s locaux de chacun des cantons du département. L’occasion de prendre le pouls au cœur des territoires, d’échanger autour de leurs problématiques mais également de découvrir les projets en cours.

Ce vendredi 7 octobre 2016, c’est dans la salle du Conseil municipal d’Allerey-sur-Saône, que Jérôme Durain, entouré du Maire-Conseiller départemental Jean-Paul Diconne et de Violaine Gillet, Conseillère Départemental ainsi que d’une vingtaine d’élus locaux, a pu évoquer son activité de Sénateur, répondre aux interrogations et prendre en compte les besoins. Ceci, toujours dans l’objectif de faire vivre la démocratie au plus près des territoires et des citoyens.

Après avoir abordé l’actualité législative ainsi que la loi NOTRe en rappelant les évolutions qu’elle porte, Jérôme Durain évoqua deux dispositifs phare destinés à soutenir l’investissement des communes :

–  le fonds de soutien à l’investissement public local de l’Etat qui permet d’accompagner les projets des communes à hauteur de 1 milliard d’euros.
– Le plan de soutien au BTP qui a d’ores et déjà mobilisé 20 millions d’euros pour les projets locaux dont 10 millions d’euros ont été consacrés aux projets n’ayant pas été retenus au titre du fonds d’investissement public local.

Il rappela ensuite les critères d’éligibilité à la réserve parlementaire et son fonctionnement, rappelant toutefois qu’il y était opposé, jugeant le dispositif trop peu démocratique et parfois clientéliste dans l’utilisation qu’en font certains.

Au cours de la discussion ont abordées des questions liées à la sécurisation des écoles et le coût engendré pour les petites communes, aux transports scolaires dont la compétence a été transférée aux régions dans le cadre de la NOTRe et sur le haut débit… Sur plusieurs d’entre-elles, Le Sénateur s’est engagé à apporter des réponses ou à interpeller les services compétents.

De nombreux élu-e-s ont par ailleurs évoqué leurs difficultés pour tenir leurs budgets communaux et à mettre en œuvre les décisions de l’Etat, en matière de mise en accessibilité par exemple et ont affirmé leurs craintes quant à la disparition de services publics en milieu rural.

Après deux heures d’échange et en conclusion, Jérôme Durain affirma l’importance de ces moments pour l’exercice de son mandat et invita les élu-e-s présent-e-s à ne pas hésiter, à l’avenir, à le solliciter lui et son équipe parlementaire.

img_7532 img_7540

Publicités