Après plusieurs semaines de mobilisation et d’initiatives locales pour obtenir la création d’une unité d’angioplastie-coronarographie au Centre Hospitalier William Morey de Chalon-sur-Saône, l’intersyndicale CGT-FO et les personnels soignants ont choisi d’amplifier leur mouvement et de porter ce dossier, vital pour tout un bassin de vie, devant le Ministère des solidarités et de la santé, à l’occasion d’une manifestation à Paris.

Trois bus ont donc fait le déplacement à Paris mardi 11 juillet dernier avec à leur bord, des représentants du personnel de l’hôpital, des soignants, des élus et des citoyens, au nombre de 150.

Quelques heures après leur arrivée, une délégation composée de Catherine Pillon (FO), Hervé Maillot (CGT), de cardiologues et du Président du conseil de surveillance de l’hôpital (par ailleurs Maire de Chalon-sur-Saône), a été reçue par trois membres de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS).

Malheureusement, bien que la délégation ait été écoutée, c’est la déception qui prédomine au sortir de cette réunion puisqu’aucune avancées réelles, ni engagements de l’Etat n’ont été pris.

Il a donc été décidé d’intenter un recours hiérarchique contre la décision de l’ARS afin que l’Etat prenne ses responsabilités et rende une décision sur ce dossier. Par ailleurs, l’intersyndicale appelle l’ensemble de ses soutiens à poursuivre la mobilisation dans les semaines à venir. D’autres initiatives seront prises prochainement.

Comme depuis le début du mouvement, Jérôme Durain était présent aux côtés de manifestants présents, pour leur réaffirmer son soutien et son entière disponibilité pour permettre une issue favorable à ce projet. Il était accompagné de Cécile Untermaier, Députée de Saône-et-Loire et de Marie Mercier et de Jean-Paul Emorine.

Pour lire l’article initial : cliquez-ici

Publicités